Croisière écologique : des bateaux toujours plus éco-responsables

Partagez cet article

Longtemps montrées du doigt comme une industrie polluante, souvent décriées pour l’impact sur l’environnement et même bannies dans certains ports, les croisières se sont mises au vert depuis plusieurs années maintenant.

C’est en partie pour répondre aux préoccupations des clients au sujet de leur empreinte carbone que la décision a été prise de marquer un vrai changement. Loin d’être un effet de mode ou de complaisance, les compagnies de croisières ont aussi pris conscience de l’importance de construire des navires écologiques et de préserver la mer, les océans et la planète sur laquelle nous voyageons tous. On ne peut que se réjouir de voir ces navires plus respectueux prendre la mer.

Les investissements dans ces nouveaux navires sont colossaux et démontrent un vrai attachement de la part des compagnies de croisières pour rendre la croisière moins polluante pour notre planète.

L’émergence des bateaux au GNL

le costa smeralda

L’une des actions les plus concrètes en matière de respect de l’environnement de la part des compagnies de croisières vient de ce nouveau carburant : le Gaz Naturel Liquéfié (GNL). Bien moins polluant que le fioul, cette nouveauté permet de ne rejeter aucune particule de soufre, de réduire de 95% les particules fines et de 20% le CO2 par rapport aux navires actuels.

Si de nouveaux navires disposent de ce nouveau carburant à l’image du Costa Smeralda ou des cinq futurs navires de MSC Croisières, d’autres possèdent des systèmes hybrides diesel / GNL comme le futur navire d’expéditions polaires de Ponant Le Commandant Charcot.

Une vision encourageante pour la suite des constructions de navires propres !

Le respect de la faune, de la flore et des populations locales

croisière écologique

Au delà d’offrir une réduction des émissions polluantes, c’est aussi toute une logique de respect des écosystèmes et des habitants des régions visitées qui est mise en place.

Le respect de nouvelles normes permettent de réduire la pollution pour les habitants des ports et des régions visitées par les navires de croisières.

Ces derniers disposent également de nouvelles technologies pour assainir le système de traitement des déchets et des eaux usées.

La réduction phonique de certains nouveaux navires permet également de réduire les nuisances pour la faune et la flore océanique.

Par ailleurs, les compagnies sensibilisent davantage les passagers au respect des sites durant les excursions à l’aide de communications à bord, de guides experts et de conférences.

Toutes ces mesures permettent de réduire significativement l’impact des croisières sur les écosystèmes et les populations.

Les mesures des compagnies en matière d’écologie

les compagnies de croisières et l'écologie

D’autres mesures visant à améliorer l’empreinte écologique des croisières sont importantes. La compagnie Costa Croisières œuvre par exemple contre le gaspillage alimentaire en distribuant les repas non servis aux banques alimentaires.

De nombreuses compagnies luttent pour la protection des fonds marins et des régions les plus fragiles en utilisant des matières non polluantes pour la conception et l’entretien des navires ou en participant à des programmes de préservation de la faune et de la flore : Celebrity et son organisation pour la sauvegarde des Galápagos par exemple ou encore Ponant qui participe à la protection des régions polaires.

Sur terre comme à bord des navires, le plastique reste l’ennemi numéro un. Des armateurs comme Disney Cruise Line ou Hurtigruten remplacent progressivement ou retirent complètement les plastiques à usage unique pour lutter contre les déchets qui empoisonnent les océans.

Des gestes simples comme recycler, éteindre les lumières non utilisées ou débrancher les appareils électroniques une fois chargés sont les nouveaux conseils adressés aux croisiéristes.

La révolution verte des navires de croisières semblent être lancée. De nombreux nouveaux navires écologiques sont en cours de construction. Le rêve de voir un jour des navires de croisières totalement autosuffisants et sans aucune pollution se profile à l’horizon.

Retrouvez nos croisières de dernière minute ICI

Partagez cet article