Comment éviter le mal de mer en croisière ?

Partagez cet article

Vous craignez de partir en croisière car vous êtes sujet au mal de mer ou vous craignez de l’être car vous n’avez jamais mis le pied sur un bateau ? Le mal de mer ou « naupathie » fait partie des maladies liées aux transports et peut faire tourner un voyage de rêve en moment tout sauf agréable pour le passager qui en souffre. Le mal de mer peut se manifester en général par une sensation de gêne désagréable, des nausées, des vertiges ou encore des maux de tête.

La première chose à savoir avant de partir en croisière, si vous êtes sujet ou craignez d’avoir le mal de mer, c’est que les navires sont équipés en grande majorité de stabilisateurs afin de limiter au maximum les mouvements du bateau. Toutefois il se peut que la météo, certains types de navires ou bien certaines zones de navigation provoquent plus d’agitation lors de votre séjour à bord. Rien ne doit gâcher vos vacances alors pas de raison de paniquer, vous pouvez préparer des solutions simples pour lutter contre le mal de mer.

Comment éviter le mal de mer ? Suivez nos conseils…

1. Être en forme

éviter le mal de mer en étant en bonne santé

Le conseil peut paraître simpliste mais commencer par être bien reposé avec un sommeil réparateur, bien hydraté quotidiennement, relaxé en évitant le stress et rassasié grâce à l’excellente restauration à bord permet de limiter grandement les risques de souffrir de naupathie lors de votre séjour en mer. Vous veillerez donc avant votre départ et à bord à votre confort et votre bien-être.

2. Sortir de sa cabine

éviter le mal de mer en sortant de votre cabine

Le confinement n’est pas du tout conseillé. S’aérer le corps et l’esprit permet de profiter du paysage mais aussi de contrer le mal de mer. Regarder l’horizon et se promener jouent un rôle majeur dans la lutte des symptômes de la naupathie. En effet, voir les mouvements de l’eau et des vagues permet à notre cerveau et à notre oreille interne de s’adapter. En prime, l’air frais, l’iode et la luminosité agiront naturellement sur vos symptômes. Cette sortie et les activités à bord vous permettront aussi de ne pas y penser et de profiter de votre séjour à bord. Pensez tout de même à vous couvrir pour sortir afin d’éviter d’avoir froid, ce qui favoriserait le mal de mer.

3. Les traitements et autres solutions

combattre le mal de mer avec des médicaments

Il existe enfin des traitements naturels ou médicamenteux pour mettre fin au mal de mer si les conseils précédents ne parviennent pas à y mettre un terme. En fonction de vos symptômes, on pourra vous proposer un traitement homéopathique léger ou des substances plus puissantes.

Le médicament Mercalm est généralement très populaire et disponible en libre service en pharmacie. Le patch à placer derrière l’oreille quelques heures avant le départ et à garder durant la croisière est aussi envisageable. Parlez de toutes ces solutions à votre médecin traitant ou votre pharmacien avant votre départ afin d’opter pour celles qui vous conviennent le mieux. Une autre tendance plus récente concerne des huiles essentielles de menthe poivrée ou de citron qui peuvent se révéler efficaces selon les passagers.Les compagnies de croisières et leur membre d’équipage sont à votre disposition pour vous aider. Un médecin est généralement présent à bord pour vous conseiller

Certes gênant, le mal de mer est sans gravité et avec nos conseils vous pouvez partir sereinement en croisière pour profiter de votre prochaine destination.

Partagez cet article